Le guide de votre bien-être à domicile

Aromathérapie

Actualités

Boite à pharmacie : les 5 huiles essentielles toujours à avoir chez-soi

L’aromathérapie c’est aussi une affaire de famille. Pour gérer les petits maux du quotidien, voici les 5 huiles essentielles les plus utilisées et qui devraient être indispensable dans la pharmacie familiale.

-L’huile essentielle d’Arbre à thé : cette huile a de multiples vertus car elle intervient dans le traitement des petites plaies, des petits boutons, de l’affection de la gorge, des oreilles et du nez. Elle sert également d’huile antibactérienne aux produits ménagers.

-L’huile essentielle de lavande officinale ou lavande vraie : c’est l’huile idéale pour tous les traitements cutanés. Elle a un effet cicatrisant et antalgique. Elle calme les démangeaisons, les brûlures superficielles, les coups de soleil, les crampes et les piqures d’insectes. Elle améliore également le sommeil et la relaxation.

-L’huile essentielle d’Eucalyptus Radié ou huile essentielle de Ravintsara : c’est l’alliée idéale pour les maux d’hiver. Elle calme la toux grasse, le rhume, la grippe, les otites et le nez qui coule ou bouché. Elle s’applique en inhalation, en massage ou à respirer sur un mouchoir.

-L’huile essentielle de menthe poivrée : cette huile s’applique en cas de nausées, vomissements, mal de transport ou maux de tête. Cependant, l’utilisation de cette huile est interdite chez les moins de 7 ans et les femmes enceintes.

-L’huile essentielle de camomille romaine : c’est la solution pour la déprime ou le stress. Cette huile calme les angoisses, évite les idées noires et élimine le trac. Elle favorise le sommeil et a également un effet antalgique sur les maux de tête.

Bien vivre l’été avec les huiles essentielles

Bouffées de chaleur, jambes lourdes, lucite estivale ou piqûres de moustique…l’été a aussi son lot de maux ! Pour bien passer les vacances, vous pouvez très bien opter pour l’aromathérapie pour prévenir ou guérir les bobos de l’été.

Bien affronter les coups de soleil
L’été rime avec soleil et le soleil est aussi l’ennemi numéro 1 de la peau. Pour préparer la peau à être parée aux coups de soleil, prévoyez 15 jours ou 3 semaines de traitement avant de partir en vacances. Pour cela, étalez sur votre peau un mélange de 20 gouttes d’huile essentielle de carotte diluées dans 100ml d’huile d’amande douce. Cette préparation stimulera la production de mélanine, le pigment qui protège la peau des rayons du soleil et apportera de l’éclat à l’épiderme. Si la peau est chaude, rouge et hypersensible au toucher, préparez un mélange de 2 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic diluées dans une noix de gel d’aloe vera et appliquez directement sur la zone à traiter toutes les heures et pendant 2 ou 3 jours. Cette mélange aidera l’épiderme à se régénérer et atténuera la sensation de brûlure.

Combattre les moustiques
Pour éloigner les moustiques à vous piquer, rien ne vaut l’huile essentielle d’eucalyptus citronnée. Son arome est si fort qu’il désoriente les moustiques. Pour cela, vous pouvez verser 15 gouttes dans un diffuseur, déposer 5 gouttes sur un mouchoir à placer dans votre chambre ou bien en mélanger avec une goutte de noix de crème corporelle. Et pour traiter les boutons et les démangeaisons, il y a la lavande officinale. Une goutte appliquée au plus vite sur le bouton arrêtera les démangeaisons. Si la zone touchée est étendue, diluez dans une cuillère à café d’huile végétale 6 gouttes de lavande officinale (3 gouttes pour un enfant entre 7 et 12 ans). Ce mélange est aussi efficace pour les démangeaisons des piqures d’orties, de méduses, d’aoûtats et de vives.

En finir avec la lucite estivale bénigne
Cette allergie solaire touche environ 10% des adultes après une exposition au soleil. Elle se traduit par des petits boutons rouges et des plaques après 48 h de la seconde exposition au soleil. Pour la prévenir, il faut renforcer la peau contre les rayons UV un mois avant de s’exposer au soleil. Appliquez sur les zones exposées un mélange de 25 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat dans 50ml d’huile végétale de rose musquée. Si les dégâts sont déjà visibles, versez 2 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic dans une cuillerée à café d’huile d’amande douce et appliquez chaque soir sur la peau abîmée.

Soulager les jambes lourdes
Pour prévenir les jambes lourdes, reboostez la circulation sanguine et renforcez les parois des veines deux semaines avant le départ. Pour cela, mélangez 2 gouttes d’huile essentielle de romarin à cinéole dans une cuillerée à café d’huile végétale (amande douce ou macadamia) et massez-vous chaque jour avec la préparation en appliquant des mouvements ascendants des chevilles vers les cuisses. En traitement, pour la sensation de lourdeur et la douleur, diluez 10 gouttes d’huile essentielle de cyprès dans une cuillerée à soupe d’huile végétale et massez vos jambes avec matin et soir en allant des chevilles vers les cuisses.

Aromathérapie et aromacologie : quelle différence ?

L’aromacologie a vu le jour dans les années 80 et c’est une thérapie qui se base sur les odeurs pour influencer le comportement du corps ou de l’organisme. En effet, les odeurs peuvent apaiser, brûler les graisses et apporter de l’énergie et c’est une méthode qui apporte un réel bien-être. Selon les études réalisées, les odeurs avaient des effets psychologiques et physiologiques car elles agissent sur le sommeil, le stress et même sur les capitons. Quant à l’aromathérapie, c’est une thérapie qui se base essentiellement sur l’utilisation des huiles essentielles naturelles pour mieux vivre avec les maux quotidiens.

Même si les deux appellations se ressemblent, ces deux méthodes n’ont rien en commun. L’aromacologie traduit le rôle du parfum dans la société. Elle joue avec l’odorat pour intégrer globalement le corps, l’esprit et l’environnement d’un individu. Au-delà de la fragrance dégagée, l’aromacologie séduit pour se sentir en harmonie avec soi-même. Les scientifiques classent l’aromacologie comme une médecine préventive qui régule et apporte un équilibre physique et psychique. Quant à l’aromathérapie, c’est une médecine préventive et aussi thérapeutique appliquée depuis l’Antiquité par les Egyptiens, les Grecs et les Romains. Elle est basée sur l’utilisation des plantes pour se soigner notamment des huiles essentielles mais le nom aromathérapie n’est apparue qu’en 1937 après la publication du livre du chimiste français René-Maurice Gattefossé- « Aromathérapie, les huiles essentielles, hormones végétales ». C’est en se brûlant lors d’une expérience en laboratoire que le chimiste appliqua au hasard de l’huile essentielle de lavande sur ses plaies et la guérison fut spectaculaire. Depuis il s’est consacré à l’étude des huiles essentielles et ses domaines d’applications avant de publier son livre. L’aromathérapie est aujourd’hui, une méthode tendance pour se soigner. Elle intervient dans les troubles respiratoires, digestifs, inflammatoires et psychologiques.

Les contre-indications de l’aromathérapie

L’aromathérapie est une sorte de médecine douce qui se base sur l’utilisation des huiles essentielles pour traiter ou soulager les maux du quotidien. Comme les huiles essentielles sont des composées très concentrées, les bébés, enfants et femmes enceintes doivent prendre beaucoup de précautions quant à son utilisation car elles peuvent être néfastes. Il faut tenir compte des précautions suivantes pour utiliser les huiles essentielles à des fins thérapeutiques.

-Il est déconseillé d’utiliser les huiles essentielles par voie orale chez les nourrissons et les enfants de moins de 7 ans et les femmes enceintes ou allaitantes doivent les éviter.

-A cause des principes actifs puissants qu’elles contiennent, les huiles essentielles sont à éviter simplement pour certaines personnes. Les huiles qui contiennent une grande quantité de cétones, des molécules potentiellement ou hautement neurotoxiques et abortives comme l’huile essentielle de sauge officinale, de menthe poivrée ou de thuya sont à proscrire pour les personnes épileptiques, les femmes enceintes et les enfants peu importe le mode d’administration. D’ailleurs ces huiles ne sont disponibles que sus prescription médicale.

-Les huiles essentielles réputées antibactériennes sont souvent riches en phénols ou en aldéhydes aromatiques comme c’est le cas de l’huile de thym à thymol, giroflier, origan compact, sarriette, cannelles (de Ceylan, de Chine). Ces huiles sont réservées aux adultes et grands enfants.

-Même si l’utilisation des huiles essentielles n’est pas vraiment recommandée pour les bébés, il y a quelques exceptions selon le cas à partir de 3 mois mais seulement sur avis d’un médecin aromatologue ou d’un pharmacien spécialisé. Les huiles choisies seront des huiles sans danger comme l’huile de camomille, la lavande vraie, l’hélichryse italienne ou le géranium rosat.

Essential Element E² : l’aromathérapie des temps modernes

Connus pour ses fragrances exclusives qui envoûtent depuis 1983, les laboratoires Paris Elysée se lancent à présent dans l’aromathérapie nouvelle génération. La gamme Essential Element E² est composée uniquement par des produits fabriqués à partir d’huiles essentielles certifiées HEBBD (Huiles essentielles Botaniquement et Biochimiquement Définies) pour atténuer et soulager les maux du quotidien.

Essential Element E² est une gamme de produits 100% sains. En effet, les produits de base sont contrôlés et testés. Ils ne contiennent pas d’ingrédients chimiques, ni de sels d’aluminium, ni de parabènes, ni de gaz propulseur ni de colorants et ni d’OGM. Ils respectent aussi les normes internationales de la directive REACH (enregistrement, évaluation et autorisation des produits chimiques) et celles de l’IFRA (International Fragrance Association) ainsi que toutes les normes européènnes et internationales. Cette gamme est aussi conforme à la nouvelle réglementation des huiles essentielles entrée en vigueur le 1er juin 2015 et elle est certifiée Ecocert Greenlife.

La gamme Essential Elements E² est composée de 3 catégories de produits. Les sprays naturels aériens qui servent à assainir l’atmosphère, améliorer la relaxation et dégager les voies respiratoires. Le complexe assainissant, le complexe respiratoire et le complexe sommeil réparateur font partie de la catégorie sprays naturels aériens. Il y a également les gels fluides aromatiques qui agissent sur les articulations et la circulation sanguine. Les gels se déclinent en 2 produits à savoir le complexe articulaire et le complexe défatigant jambes. Et enfin, il y a le diffuseur d’ambiance IRIS qui est un petit appareil qui sert à diffuser les huiles essentielles. Ce diffuseur est doté d’un éclairage LED à basse consommation qui s’illumine de 5 couleurs différentes et chauffe les capsules à basse température. Les différentes sortes de capsules pour ce diffuseur sont : l’air box, le détox box, l’energy box, le mind box, le jetlag box, le sleep box, le zen box, le smile box et le smell box.

Lendemains des fêtes : prenez soin de votre foie avec l’aromathérapie

Les fêtes, c’est aussi synonyme d’abus pour beaucoup. L’appareil digestif a du mal à digérer les excès de la veille et cela provoque une sensation d’inconfort, de nausée et de migraine chez les concernés. Pour trouver la forme rapidement, optez pour l’aromathérapie. Voici nos conseils pour des lendemains de fêtes réussies.

Pour les brûlures d’estomac
Buvez un grand verre d’eau pour désengorger le foie et diluer l’acide dans l’estomac. Avant le petit déjeuner, faites du jus de citron pour faciliter l’élimination de la bile. Si vous ressentez encore quelques choses, préparez une mixture de légumes à base de radis ou de betteraves, de carottes et de concombres. Boire du café est à proscrire car cela ne fera que travailler le foie encore plus. Optez plutôt pour le thé à la place. Pour la recette, faites infuser un sachet de thé vert dans un théière et ajoutez-y de la cannelle, une pincée de gingembre en poudre et le jus d’un demi-citron. Mélangez et buvez chaud.

Pour les nausées
L’utilisation de l’huile essentielle de menthe poivrée est efficace pour les nausées. Il suffit de mettre 2 gouttes sur une petite cuillère et de les laisser fondre dans la bouche. Cela est à faire 3 fois par jour. Toutefois, cette huile essentielle n’est pas conseillée pour les femmes enceintes, qui allaitent et les enfants de moins de 6 ans. Le boldo, un petit arbuste qui par ses feuilles produit une huile essentielle ‘ cholagogue’ aide aussi à l’élimination de la bile. Sinon pour retrouver l’aplomb, faites une tisane. Mettez 2 cuillères à café de 1/2 de feuilles de menthe poivrée et 1/2 cuillère de feuilles de mélisse dans une tasse remplie d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes et ajoutez une goutte d’huile essentielle de citron et une demi-cuillère à café de miel. Après chaque repas, buvez une tasse de cette tisane.

Pour les migraines
Vous avez le choix entre deux recettes pour en finir avec les migraines. Pour améliorer l’irrigation cérébrale, faites une tisane à base de feuilles d’aubépine, de la passiflore et de tilleul. Sinon vous pouvez verser une cuillérée à thé de gingembre râpé dans une tasse d’eau bouillante et boire une fois tiède.

Plantes drainantes : les alliées du foie

Après les excès des fêtes que ce soit pour la nourriture ou les boissons prendre soin de soi et de son organisme serait une bonne résolution pour commencer la nouvelle année. Voici donc 5 plantes qui aident dans le drainage et la régénération du foie.

1-L’artichaut : les feuilles d’artichaut sont bonnes pour la vésicule biliaire car elles aident dans la production de bile. Les biles facilitent l’évacuation des graisses alimentaires vers l’intestin. Les feuilles d’artichaut permettent également de baisser le mauvais cholestérol. Elles peuvent être prises en infusion, en gélule ou en extrait fluide de plantes.

2-Le radis noir : c’est un excellent détoxifiant adapté pour les personnes qui souffrent de migraines hépatiques. Les molécules soufrées que contient le radis noir aident à éliminer les déchets de l’organisme et à les évacuer dans l’intestin. Pour être plus efficace, il est recommandé de le consommer en jus en utilisant une centrifugeuse ou en salade. Il existe aussi des ampoules de radis noir disponible dans les pharmacies.

3-Le chardon-Marie : c’est le meilleur protecteur du foie car cette plante aide à sa régénération. Le chardon-Marie est même utilisé dans certains hôpitaux en complément de traitement pour les personnes souffrant d’intoxication à l’amanite phalloïde. Il peut être consommé en infusion, en teinture mère, en extrait fluide ou en gélule. Toutefois, sa consommation est interdite pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 18 ans.

4- Le romarin : c’est une plante adaptée pour faciliter la digestion et stimuler la vésicule biliaire. Le romarin redonne aussi de l’énergie car c’est un excellent tonique et anti-infectieux. Une à trois tasses de tisane de romain par jour permet de bien détoxifier l’organisme.

5-La fumeterre : c’est une plante diurétique qui soulage des douleurs digestives légères. Comme elle facilite l’élimination urinaire, elle stimule également la production de bile. La fumeterre est aussi utilisée pour la mémoire et certaines affections dermatologiques. On peut la trouver en gélules, en sirop, en extrait fluide ou en infusion.

Aromathérapie : les atouts des hydrolats

En aromathérapie, l’huile essentielle pure s’obtient suite à la distillation d’une plante et son utilisation nécessite quelques précautions pour limiter les risques d’allergies, d’intolérances et d’effets secondaires. En deuxième option, l’hydrolat s’obtient à partir de la vapeur de la distillation qui produit une eau 100% pure après refroidissement. Même si elle a conservé toutes les qualités de la plante utilisée, cette eau florale est plus facile à utiliser et ses propriétés curatives sont restées intactes avec les 1 à 2% de teneur en huile essentielle.

Le choix de l’hydrolat

Parce qu’ils contiennent peu d’huiles essentielles, les hydrolats sont plus délicats à conserver et sont exposés aux proliférations bactériologiques. Pour en garantir la qualité, choisissez toujours des produits avec 98% d’eau et 2% d’huile essentielle sans rajout de conservateurs et de polluants. Dans les magasins bio et boutiques spécialisées en cosmétiques naturelles, les noms en latin des produits sont toujours indiqués pour en faciliter la traçabilité. Une fois à la maison, conservez les fioles au froid et à l’abri de la lumière pendant 6 mois. Enfin, l’odeur et la transparence du liquide en garantissent sa qualité et il faut jeter le produit dès le moindre changement.

La prescription

Contrairement aux huiles essentielles, l’hydrolat peut être utilisé par tous et surtout pour les personnes à peau fragile en tant que tonique pour le visage, soin des yeux, masque purifiant, soin des jambes lourdes ou amélioration de l’immunité.

Exemple d’hydrolats

Hydrolat de rose de Damas : en tant que lotion tonique hydratante, antiride, anti rougeurs et anti allergies pour le visage. Il est également efficace pour apaiser en cas de stress et d’anxiété.

Hydrolat de bleuet : contre la fatigue des yeux après de longues heures de travail devant un écran d’ordinateur. Il agit également en tant que lotion pour redonner à la peau son éclat.

Découverte du ‘Pêcher africain’ (du nom latin Nauclea latifolia) dans le traitement des douleurs

Déjà utilisé par les guérisseurs au Cameroun pour traiter l’épilepsie, le paludisme, la fièvre et les douleurs, le petit arbuste connu sous le nom de ‘Pêcher africain’ mais de son nom latin Nauclea latifolia a suscité l’intérêt des chercheurs de l’Institut de Neurosciences de Grenoble et de l’Université de Bue au Cameroun. Les chercheurs ont commencé à isoler la molécule antidouleur contenue dans l’écorce de racines de la plante et ont constaté que la molécule est identique à la Tramadol.

En analysant de plus près, les chercheurs ont remarqué qu’il y a 0,4 à 3,9% de Tramadol dans l’écorce des racines sachant que le Tramadol est un médicament prescrit dans le traitement de la douleur. Le Nauclea latifolia se présente alors comme une alternative naturelle au Tramadol qui reste un médicament opiacé. C’est pour cette raison que la consommation de la racine de cette plante devrait être modérée car elle contient une quantité assez importante de Tramadol. Pour le directeur de rechercher à l’Inserm, Michel De Waard, le Tramadol est plus recommandé que la morphine car il présente un taux de dépendance moins prononcé. De plus c’est la première fois qu’un médicament de synthèse issu des recherches pharmaceutique est présent naturellement dans une plante. En effet, il suffit de 20 grammes de racine de cette plante pour fabriquer une pilule de Tramadol.

La Nauclea latifolia va permettre à la population locale d’accéder à un traitement moins cher car ses effets analgésiques sont validés par les chercheurs scientifiques et les médecins peuvent prescrire cette plante à leurs patients. Rappelons que le ‘Pêcher africain’ est un petit arbuste qu’on trouve partout en Afrique Subsaharienne.

Les soins pour soulager la sciatique

Localisée au niveau de la fesse, de l’arrière de la jambe jusqu’aux orteils, la sciatique provient de l’irritation d’une racine du nerf sciatique plantée dans le bas de la colonne vertébrale. Ce symptôme est souvent du à une hernie discale, à une arthrose ou à un cancer. Qu’elles soient légères ou insupportables, il existe différentes techniques pour soulager les douleurs de la sciatique. Au lieu de prendre votre mal en patience, choisissez parmi ces quelques astuces contre la sciatique.

Le paracétamol

Disponibles en vente libre, les médicaments antalgiques (paracétamol) ou anti-inflammatoires (ibuprofène) agiront en apaisant la douleur et l’inflammation d’une sciatique légère : pas plus de 3g de paracétamol par jour et 4 comprimés d’ibuprofène 400 mg. Après deux jours, si la douleur persiste, un médecin pourra vous conseiller un médicament plus efficace (de type codéine).

La morphine

Sur ordonnance du médecin, vous pourrez avoir accès à de la morphine, des analgésiques puissantes (tramadol) ou des anti-inflammatoires (cortisone) pour lutter contre une douleur insurmontable.

La ceinture lombaire et le corset

Ils soutiennent la colonne vertébrale, permettent aux muscles de se reposer, ôtent les tractions sur l’enveloppe du disque pour permettre au noyau de dégonfler ainsi que de décomprimer le nerf sciatique.

Les injections de cortisone

Elles sont utiles pour lutter contre la douleur de la sciatique : dégonfler et assécher le noyau du disque vertébral qui appuie sur le nerf sciatique afin qu’il retrouve sa fonction d’origine.

Alterner chaud et froid

En solutions provisoires, les poches de glace, les douches et les serviettes chaudes aident à diminuer la douleur.

L’aromathérapie contre la douleur d’une sciatique

En complément des traitements médicamenteux, l’aromathérapie permet de bénéficier des effets de certaines huiles essentielles : la gaulthérie (gaultheria procumbens) contre les inflammations ou l’arnica en tant qu’analgésique.

Aromathérapie : vers un retour des herboristes

En 1941, le régime de Vichy a supprimé le métier d’herboriste au profit des pharmaciens d’officine et il n’existe plus qu’une quinzaine d’herboristes dans toute la France. De nos jours, les remèdes de grand-mère (tisanes, huiles de massage, crèmes) attirent de nouveaux des consommateurs en quête de « soins plus naturels » et les herboristes sont là pour répondre à leurs attentes.

L’herboristerie

Efficace pour soulager les dysfonctionnements courants comme les maux de gorge, les troubles digestifs, les insomnies, le rhume et la nervosité, l’herboristerie est un savoir ancestral qui agit en préservant la bonne santé. Dans le domaine scientifique, il existe des traces des anciennes recherches sur les plantes « médicinales » à l’origine de certains médicaments (follicules ou feuilles de séné au pouvoir laxatif ou purgatif) mais il y a trop peu de plantes avec des structures chimiques enregistrées à cause du coût des études cliniques et des tests d’efficacité.

Un effet totum

Directrice du laboratoire Phytofrance, spécialisé en produits de phytothérapie, aromathérapie et herboristerie, Claudine Luu atteste l’existence de monographies sur la pharmacopée française et l’importance du bulletin de contrôle utile pour le suivi des plantes vendues aux pharmaciens. En se tournant aux boutiques spécialisées et aux herboristeries, les laboratoires pharmaceutiques ne sont pas obligés de remettre le document. Ces études cliniques sont indispensables pour déterminer les principes actifs d’une plante et leur effet sur l’organisme car « pour certaines plantes, il est très probable que ce soit l’ensemble des molécules qui soit responsable de l’effet, comme l’artichaut ». Il s’agit de « l’effet totum » maîtrisé par les herboristes à l’origine préparations qui ne modifient pas la nature de la plante, la composition ou la concentration des molécules sans devoir faire de dosage scientifique de principe actif.

Beauté : des soins naturels pour en finir avec l'acné

Pour les peaux acnéiques, il est difficile de faire partir les boutons surtout quand les crèmes et les gels disponibles sur le marché ne sont plus d’aucune aide. Pour en venir à bout, voici quelques astuces naturelles prometteuses.

Les huiles essentielles

En aromathérapie, il existe plusieurs variétés d’huile essentielles efficaces contre les boutons. Un mélange d’huile végétale (olive, amande douce) et d’huile essentielle est à appliquer localement, point par point (matin et soir).

La Tea Tree est reconnue pour ses capacités antibactériennes utiles pour lutter contre les infections buccales ou cutanées (boutons d’acné).

Le Niaouli est un bon bactéricide et antiviral qui stimule les défenses naturelles du corps. Cette huile essentielle est utilisée en tonique cutanée.

La lavande aspic ou Lavande fine de Provence est connue pour ses vertus cicatrisantes indispensables pour les infections de la peau et les petites plaies. Elle tient aussi des rôles de réparation et de régénération.

L’huile essentielle de Plamarosa est un bon fongicide et microbicide. Elle convient en traitement des peaux à problèmes et les aident à se réhydrater et cicatriser.

La Manuka est anti-infectieuse et soulage les infections cutanées.

A la fois puissante et douce, l’huile essentielle de Thym à thujanol est appréciée par les aromathérapeutes en cas d’infection.

Le Ravintsare aussi est un bon microbicide et antiviral.

A part les huiles essentielles, il existe d’autres remèdes naturels contre l'acné.

L’argile verte pour ses capacités purifiantes, calmantes, cicatrisantes et absorbantes conseillée pour les peaux à problèmes, grasses ou mixtes.

L’huile végétale de Nigelle reconnue pour ses vertus anti-âge qui calment et nourrissent les peaux acnéiques.

Fêtes de fin d’année : se préparer avec l’aromathérapie

Pour les personnes qui supportent mal le froid hivernal, il est souvent difficile de bien se préparer pour les fêtes de fin d’année. Spécialiste en aromathérapie, François Tournay conseille quelques méthodes efficaces pour un adulte en bonne santé.

Durant 8 jours avant et pendant les fêtes, masser le bas du dos avec un mélange d’1 ou 2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié, 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre des Vosges et de l’huile végétale de colza ou d’amande. Pour prévenir les réactions causées par ces concentrés d’actifs très naturels, il faut toujours faire un test de tolérance sur une petite partie de la peau.

Pour améliorer le fonctionnement du foie, il conseille entre autres 1 goutte d’huile essentielle de romarin à verbénone et 1 goutte d’huile essentielle de citron sur une cuillère de miel avant les repas deux fois par jour ; 1 cuillère à soupe par jour de jus de curcuma pour ses propriétés digestives et antioxydants ; une tisane digestive à base d’anis vert, d’artichaut, de citron, de thym et d’anis vert une fois par jour.

Lors du repas de fête, il faut faire preuve de « bon sens » en goutant avec plaisir les mets et savoir s’arrêter une fois que l’envie est passée. La règle de base pour les boissons et de un verre d’eau pour chaque verre de vin.

Malgré ces précautions, si le lendemain est encore éprouvant, il vaut mieux chasser les maux de tête avec 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée à frotter sur les tempes ou à mettre sur un sucre pour calmer les nausées. Pour les indigestions, il préconise pour un adulte de poids moyen un sucre avec 1 goutte d’huile essentielle de carotte, de livèche, de basilic à manger deux fois par jour avant les repas.

Réveillon 2011 : L’aromathérapie pour prévenir la crise de foie pendant les fêtes de fin d’année !

Bûche glacée, chocolat, foie gras et autres repas copieux : les fêtes de fin d’année sont l’occasion de se réunir et déguster des plats souvent riches en calories ! Pour prévenir la crise de foie en cette fin d’année 2011 et vous remettre en douceur de votre réveillon de Noël, gardez une digestion légère grâce à des astuces totalement naturelles : aromathérapie, aliments détoxifiants, compléments alimentaires, etc.

1 - L’aromathérapie contre la crise de foie
Votre crise de foie est accentuée par des nausées et/ou des vomissements : l’aromathérapie peut vous aider, choisissez l’huile essentielle de menthe poivrée pour soulager vos maux de ventre de manière efficace et en peu de temps. La menthe poivrée est connue pour ses bienfaits apaisants lors des troubles digestifs.
Le dosage conseillé : 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée posées sur une cuillière à café de miel, et laissez fondre dans la bouche. A refaire 3 fois par jour.

2 - Les aliments détoxifiants pour soulager la crise de foie
Alimentation riche en calories rime avec crise de foie. Par conséquent, il est important de manger léger les lendemains de fête pour apaiser les voies digestives. Pour cela, ne lésinez pas sur la consommation de fruits et légumes riches en fibres, ainsi que des légumes connus pour leurs propriétés dépuratives : l’artichaut, le radis noir et le chou.
Autre astuce : boire du jus de citron fraîchement pressé dès votre réveil, avant de prendre le petit-déjeuner. Il désengorgera le foie et facilitera l’élimination de la bile.
Et surtout, ne pas oublier de boire de l’eau pour éliminer les toxines. Un réflexe simple et peu coûteux qui soulagera votre foie.

3 - Les compléments alimentaires recommandés contre la crise de foie
Les compléments alimentaires naturels peuvent vous aider à apaiser votre foie pendant et après les fêtes. Parmi eux, privilégiez compléments à base de desmodium, une plante détoxifiante idéale en cas d’excès d’alcool. Le desmodium est également connu pour stimuler efficacement la vésicule biliaire. Autre complément : le boldo et ses vertus de stimulant digestif, idéal pour éliminer la bile en douceur.
Produit conseillé (entre autres) : les gélules de Boldo d’Arkopharma, une gélule matin, midi et soir à prendre avant chaque repas avec un verre d’eau.