Le guide de votre bien-être à domicile

Aromathérapie

L'aromathérapie d'ambiance

huile essentielle

© William Wang - Fotolia.com

Parfumantes, assainissantes, désinfectantes, calmantes, rééquilibrantes, tonifiantes... Les huiles essentielles possèdent de nombreuses vertus dont nous pouvons tous bénéficier simplement en les diffusant dans nos intérieurs. Guide de l'aromathérapie d'ambiance.
  1. Les avantages de la diffusion atmosphérique
  2. La diffusion par la chaleur
  3. La diffusion "capillaire"
  4. Le diffuseur électrique d'huiles essentielles
  5. Quelques précautions d'emploi à respecter

Les avantages de la diffusion atmosphérique

Les huiles essentielles sont particulièrement appréciées pour leurs fragrances, qui désodorisent naturellement toutes les pièces de la maison. Mais outre leurs qualités olfactives, elles possèdent de nombreuses vertus pour la santé dont il serait dommage de se priver. Si certaines huiles essentielles sont particulièrement adaptées aux applications cutanées ou à l'absorption par voie orale, d'autres se prêtent davantage à la diffusion atmosphérique. C'est la cas notamment de l'huile essentielle de mandarine qui, de par son parfum doux et apaisant, favorise l'endormissement des enfants, ou encore de l'huile essentielle d'eucalyptus radiata, qui agit principalement comme décongestionnant sur les voies respiratoires. Une huile essentielle se choisit donc en fonction de l'effet recherché. Veut-on chasser les mauvaises odeurs ? Assainir l'air ? Vivifier son esprit ? Eloigner les moustiques ? Chaque huile essentielle a des vertus qui lui sont propres, et qui peuvent être renforcées ou modifiées lorsqu'on les mélange. Ainsi, durant les soirées d'été, la diffusion d'un mélange d'huiles essentielles de citronelle et de géranium suffira à tenir les moustiques à bonne distance.

La diffusion par la chaleur

Brûle-parfum, rond d'ampoule, lampe d'aromathérapie... Nombreux sont les diffuseurs qui utilisent la chaleur pour libérer les arômes des huiles dans l'atmosphère. La lampe d'aromathérapie, par exemple, se sert de la chaleur générée par l'ampoule éclairée. Elle se présente comme une lampe classique, mais dispose d'une coupelle située sur sa partie supérieure. Pour parfumer son intérieur, il suffit de remplir la coupelle d'eau, d'y ajouter quelques gouttes d'une huile essentielle, puis d'allumer la lampe. Du côté des brûle-parfums, le système est ressemblant mais la coupelle est placée au dessus d'une bougie. Généralement en céramique, en argile ou en métal, le brûle-parfum constitue, tout comme la lampe d'aromathérapie, un très bel objet de décoration permettant d'allier l'utile à l'agréable. Moins décoratif mais tout aussi efficace, le rond d'ampoule se présente comme un petit disque en terre cuite troué en son centre. Après l'avoir imbibé d'huile essentielle, reste à le poser sur une ampoule et à allumer la lumière.

La diffusion "capillaire"

Certains diffuseurs s'appuient sur un système de capillarité pour diffuser les huiles essentielles de manière continue dans l'atmosphère. Le principe : une ou plusieurs tiges en bois (ou autre matière végétale) sont piquées dans un récipient contenant de l'huile essentielle. En aspirant lentement le liquide, les tiges diffusent en continu d'agréables senteurs dans toute la pièce. Parmi ces diffuseurs "capillaires", certains sont d'ailleurs pensés pour être appliqués directement sur le flacon d'huile essentielle. Pratique, le diffuseur peut alors être installé dans une armoire avec de l'huile essentielle de cèdre pour chasser les mites, près du lit avec une huile essentielle de lavande fine pour favoriser la détente, ou encore dans la voiture avec un mélange d'huiles menthe-citron, afin de lutter contre le mal des transports.

Le diffuseur électrique d'huiles essentielles

Enfin, au rayon des diffuseurs, il y en a un qui est particulièrement prisé des amateurs éclairés d'aromathérapie, c'est le diffuseur électrique. Apprécié pour sa puissance de diffusion, il l'est aussi pour son système de diffusion par ionisation qui permet de conserver tous les principes actifs des huiles essentielles, lesquels sont parfois altérés sous l'effet de la chaleur. En outre, son utilisation est particulièrement simple puisqu'il suffit de verser quelques gouttes d'huile essentielle dans la partie en verre du diffuseur avant de le brancher. En période de grippe, quelques minutes par jour de diffusion d'huile essentielle de sapin de Sibérie suffiront à assainir l'air de votre maison tout en vous apportant ses propriétés décongestionnantes.

Quelques précautions d'emploi à respecter

En diffusion comme en application locale ou en ingestion, la manipulation et l'utilisation d'huiles essentielles requièrent la plus grande vigilance. Toutes les huiles essentielles ne pouvant être diffusées, il est indispensable de vérifier sur le flacon ou sur un ouvrage de référence les propriétés de l'huile que vous avez choisi. Par exemple, les huiles essentielles de menthe, de girofle et de sariette sont trop fortes pour être diffusées sans risque alors que celles de lavande, de citron et de romarin s'y prètent particulièrement bien. Par ailleurs, par principe de précaution, l'utilisation d'huiles essentielles est déconseillée aux femmes enceintes et en la présence d'enfants de moins de trois ans.