Le guide de votre bien-être à domicile

Aromathérapie

L'utilisation des huiles essentielles

huile essentielle

© William Wang - Fotolia.com

Dotées de nombreuses vertus pour notre santé et notre bien-être, les huiles essentielles ont en outre l'avantage de pouvoir être utilisées par différentes procédés. Diffusion atmosphérique, usage interne ou voie cutanée, à chaque problème sa solution.
  1. La diffusion atmosphérique
  2. L'usage interne
  3. La voie cutanée

La diffusion atmosphérique

Parce que nous en inspirons chaque jour quelque 60 kg, et que celui-ci représente de fait notre "alimentation" principale, il est indispensable que l'air que nous respirons soit de bonne qualité. Hors, dans nos intérieurs, la pollution est très importante, notamment à cause des matériaux de construction et des produits ménagers que nous utilisons quotidiennement. Et si ouvrir grand ses fenêtres dix minutes par jour devrait être un réflexe pour chacun d'entre nous, sachez que la diffusion d'huiles essentielles constitue aussi une très bonne protection contre la pollution intérieure. En diffusant chaque jour une huile choisie pour ses propriétés antibactériennes (ou une synergie d'huiles) durant quelques minutes, vous obtiendrez un air aseptisé et, qui plus est, parfumé. D'autres huiles essentielles, aux propriétés calmantes, seront idéales à diffuser un moment avant de se coucher afin de faciliter l'endormissement. Enfin, il existe aussi de nombreux sprays d'aromathérapie, généralement composés de différentes huiles essentielles, qui peuvent être vaporisés dans une pièce ou directement sur un mouchoir afin de contrer, par exemple, les premiers signes d'un refroidissement.

L'usage interne

En usage interne les huiles essentielles sont également très efficaces mais à utiliser avec d'infinies précautions car elles ne doivent jamais être utilisées pures en raison de leur forte concentration. Avant toute utilisation, demandez conseil à votre thérapeute qui pourra vous prescrire des huiles essentielles à ingérer par différents moyens : mélangées dans une cuillère de miel, versées sur un comprimé neutre, pré-dosées dans des gélules ou des suppositoires ou encore hydro-dispersées dans un verre d'eau, grâce à un produit spécifique. Utilisées à bon escient, les huiles essentielles provoquent rarement des effets secondaires. Et si vous vous demandez où vous procurer des comprimés neutres et des produits hydro-dispersants, sachez que vous pourrez en trouver dans les commerces vendant des huiles essentielles : pharmacies, herboristeries...et bien sûr dans certaines boutiques en ligne, spécialisées en aromathérapie.

La voie cutanée

Ce n'est pas parce qu'on ne les ingère pas que les huiles essentielles ne sont pas efficaces. Par la peau, elles pénètrent rapidement dans le sang et peuvent ainsi agir sur tout l'organisme. Il existe différents moyens d'utiliser les huiles essentielles par voie cutanée : application locale, massage, friction ou bain. Parfois utilisées pures, elles doivent le plus souvent être diluées avant d'être appliquées sur la peau. Pour ce faire, on utilise généralement des huiles végétales (amande douce, noisette, olives, onagre...), mais dans le cas d'un bain, il faudra utiliser une solution hydro-dispersante car, notons-le, les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l'eau. Enfin, il est important de rappeler que toutes les huiles essentielles ne sont pas adaptées à tous les usages. Certaines, comme l'huile essentielle de girofle, offrent une très bonne tolérance cutanée mais ne sont pas adaptées à une diffusion atmosphérique, d'autres, comme l'huile essentielle d'ylang-ylang, ne doivent jamais être ingérées, d'autres enfin sont à utiliser uniquement par ingestion ou en application sur la peau.