Le guide de votre bien-être à domicile

Aromathérapie

Actualités

Aromathérapie et aromacologie : quelle différence ?

L’aromacologie a vu le jour dans les années 80 et c’est une thérapie qui se base sur les odeurs pour influencer le comportement du corps ou de l’organisme. En effet, les odeurs peuvent apaiser, brûler les graisses et apporter de l’énergie et c’est une méthode qui apporte un réel bien-être. Selon les études réalisées, les odeurs avaient des effets psychologiques et physiologiques car elles agissent sur le sommeil, le stress et même sur les capitons. Quant à l’aromathérapie, c’est une thérapie qui se base essentiellement sur l’utilisation des huiles essentielles naturelles pour mieux vivre avec les maux quotidiens.

Même si les deux appellations se ressemblent, ces deux méthodes n’ont rien en commun. L’aromacologie traduit le rôle du parfum dans la société. Elle joue avec l’odorat pour intégrer globalement le corps, l’esprit et l’environnement d’un individu. Au-delà de la fragrance dégagée, l’aromacologie séduit pour se sentir en harmonie avec soi-même. Les scientifiques classent l’aromacologie comme une médecine préventive qui régule et apporte un équilibre physique et psychique. Quant à l’aromathérapie, c’est une médecine préventive et aussi thérapeutique appliquée depuis l’Antiquité par les Egyptiens, les Grecs et les Romains. Elle est basée sur l’utilisation des plantes pour se soigner notamment des huiles essentielles mais le nom aromathérapie n’est apparue qu’en 1937 après la publication du livre du chimiste français René-Maurice Gattefossé- « Aromathérapie, les huiles essentielles, hormones végétales ». C’est en se brûlant lors d’une expérience en laboratoire que le chimiste appliqua au hasard de l’huile essentielle de lavande sur ses plaies et la guérison fut spectaculaire. Depuis il s’est consacré à l’étude des huiles essentielles et ses domaines d’applications avant de publier son livre. L’aromathérapie est aujourd’hui, une méthode tendance pour se soigner. Elle intervient dans les troubles respiratoires, digestifs, inflammatoires et psychologiques.